Recherche désespérément:

  • un(e) agent.
  • une galerie.
  • un(e) stagiaire, pour tâches très fastidieuses à très créatrices et toujours variées, selon la météo de l'art du jour !
  • un investisseur pour "géniaux petits objets d'art en grande série".
  • des photos d’identité. Tous états, formats, provenances et âges. Et libres de droits.
  • des paires de mots concret / abstrait et étymologiquement apparentés, comme oignon et union.
  • des citations précises et complètes d’auteurs connus ou non et contenant le mot langue au sens linguistique du terme mais pouvant, avec un peu d’imagination et un zeste de mauvaise foi, être interprété hors contexte au sens anatomique, comme cette phrase de Georges Duhamel : « Toute langue vit, travaille, respire, souffre, s’exalte et succombe en se transformant. »
  • des riches étrangères / -ers désireuses / -eux de s’éprendre des aberrations scolastiques, nuances surannées et autres chiques, pardon chics, je veux dire chic vétustés de la langue française indispensables pour la conversation de tous les jours.
  • un(e) chorégraphe et 17 danseurs pour le spectacle-performance « L’Arthographe ».
  • des mots se prononçant différemment selon leur sens, comme l’adjectif équivalent et le verbe (ils) équivalent.
  • des homonymes de nature différente et non évidemment apparenté, comme l’adjectif (ou le nom) et le verbe infirme.
  • des mots qui n'existent pas mais qui auraient dû logiquement exister et qui sont parfaitement compréhensibles. Ex. : le verbe délinquer !

Merci !

Contact