Peut-on fumer par derrière ?

Ecrire par derrière

Marie-Françoise Plissart, 2007

Oui !

...et ça va vous changer de Copenhague! 

il suffit de marquer tous les ans la millénaire Histoire de l'art des nuages en rassemblant un maximum de fumeurs pour réchauffer joyeusement la planète, histoire de botter le confortable derrière des bonnes consciences policières du temps... et de tout problématiser.
           Car fomenter un nuage de fumée de tabac, c'est renvoyer dos à dos  le rire excessif et la foi formatée, le principe de plaisir et la pulsion de mort, l’art au présent et l’envie d’avenir, les adeptes du beau (tout nuage est magnifique) et les intégristes du sain (fumer tue à petit feu), la joie de s’envoyer en l’air avec des inconnus immédiatement sympathiques et ses retombées dommageables sur le climat, l’instinct politique de résistance tabagique et les diktats rageurs de la moralité publique, le désir d’autodestruction en fumée et l'idéal de préservation en cendres, l’insouciance voluptueuse de l’allégresse bêtasse et le puritanisme étouffant de l’écologie hygiéniste, l’égoïsme de la folie individuelle et la violence des garde-fous collectifs, le plaisir d’avoir tort in petto et la certitude d’avoir raison in fine, les plus épicuriennes volutes de l’histoire du cinéma et les moins ragoûtantes charcuteries de l’histoire des pneumonectomies, l'excuse de la goutte d'eau dans la mer et l'excuse de la mer qui monte, la mort un jour et la mort demain, le suicide apprivoisé et le suicide inacceptable, les accros à ceci et les dépendants de cela, la soif de convivialité et la solitude de l’addiction, les pieds dans le plat et l'âme à l'envers. Bref, de quoi régaler tout le monde... puisque vivre pollue !

 

édition spéciale 2009 « Ça va vous changer de Copenhague ! » :
                           le
dimanche 13 décembre à 15 h
                           boulevard du Jardin Botanique
                          
(à hauteur du boulevard Pachéco - tout près de la Finance Tower)
                          
                           Accès : Métro Rogier ou Botanique, tram 92 et 94, bus 351 et 358
                            
                           Un appel mondial et permanent a été lancé pour l'occasion dans la webosphère :
                           Smokers are contemporary artists !


édition 2008
:
le 14 décembre place Poelaert...
                               ... et un peu partout dans le monde à la même heure car un appel
                               avait été lancé sur la webosphère : http://www.youtube.com/watch?v=3eZcLAA6mn4

        Le vent était aussi de la partie... Voir les photos, le film et la presse interloquée.

édition 2007 : le 15 décembre dans le Bois de la Cambre
         La première fois est toujours la plus belle... Voir les photos et le film.

Fumée de fumées, dit Qohélet; fumée de fumées, tout est fumée.   L'Ecclésiaste, I, 2
                                                                                                                     (trad. A.  Chouraki)

Fumée, rêverie du feu.  Jules Renard
La vie est cancérigène.  Charles Dantzig
Rien ne ressemble plus au hasard que ce l'on nomme le nuage. Eh bien, les nuages sont exacts.

                                                                                                                                                Victor Hugo
Il est pourtant dans cet usage une sorcellerie cachée : qui fume est en accord avec les
           choses  (les choses que sont le ciel, un nuage, la lumière).
  Georges Bataille
Le fumeur est devenu le nègre de la société. Jan Fabre

 

 

 

... et, un jour, un Hiroshima de fumée de cigarettes?

 

affiche d'Hélène Taquet pour l'édition 2007 :