Peut-on tout faire par derrière ?

Non !

Ce serait trop primaire, trop direct, trop immédiat, trop dérisoire, trop immense, trop simple, trop soûlant, trop outrancier, trop entêtant, trop expiatoire, trop illusoire, trop fort, trop infatué, trop sentimental, trop bouleversé, trop éperdu, trop recherché, trop exclusif, trop catégorique, trop abstrait, trop beau, trop fulgurant, trop intellectuel… mais ce serait le pied !